• Douleur de l'epauleOpérations traitements chirurgie
  • Douleur du poignet et de la main - Canal carpien
  • Opération du poignet et de la main
  • Douleur et opération de l'épaule
  • Douleur et opération du coude
  • Douleur et opération de la cheville
  • Douleur et opération du genou
1 2 3 4 5 6 7

Dr Cottias - Opération / doigts Maladie de dupuytren ou doigt fléchi (doigt bloqué) ou rétraction des doigts

 

Maladie de dupuytren ou doigt fléchi (doigt bloqué) ou rétraction des doigts

Description et Symptômes de la maladie de dupuytren:

Il s’agit d’une fibrose rétractile d’origine inconnue de l’aponévrose (membrane fibreuse) située sous la peau, avec un facteur familial parfois retrouvé, qui donne des nodules, des cordes pouvant entraîner une rétraction progressive d’un ou plusieurs doigts (le plus souvent le 5ème doigt).

 

Diagnostic de la maladie de dupuytren:

Le diagnostic de la maladie de Dupuytren est clinique devant la rétraction des doigts et des nodules dans la paume de la main.

Une radiographie standard de la main peut être faite pour éliminer une arthrose associée et qui pourrait expliquer aussi la déformation.

Une échographie peut être demandée en cas de doute diagnostic (nodule isolé pouvant simuler un kyste ou une tumeur).

Quand il existe des douleurs associées (maladie non douloureuse) de la main ou du poignet, il faudra rechercher un syndrome compressif du nerf médian au poignet (canal carpien) ou du nerf cubital au coude par un EMG ou un test aux  corticoïdes.

 

Traitement de la maladie de Dupuytren:

 

L’abstention est possible si le patient peut mettre la main à plat.

Un traitement médical par injection locale de corticoïdes peut–être effectué, mais n’apporte en général aucun bénéfice. De nouvelles molécules (injection locale) sont en cours d’évaluation et peuvent rompre des brides.  

Le traitement de la maladie de Dupuytren est chirurgical soit section de la bride, à l’aide d’une aiguille passée sous la peau (aponévrotomie ou fasciotomie), soit exérèse de la bride fibreuse (aponévrectomie ou fasciectomie).

L’intervention chirurgicale est le plus souvent réalisée sous anesthésie locorégionale.

Le chirurgien réalise une ou plusieurs incisions sinueuses, transversales (technique de Mac Cash), ou fera appel à des Z ou à des greffes de peau. L’intervention consiste en l’exérèse la plus complète possible du tissu fibreux qui constitue la maladie et provoque la rétraction. Le chirurgien peut être amené à faire des lambeaux fascio-cutanés (lambeau hypothénarien à pédicule rétrograde) de couverture après excision importante. Le but est d’essayer d’obtenir ainsi la meilleure extension possible du ou des doigts.

.

 Evolution de la maladie de dupuytren :

L’hospitalisation est le plus souvent ambulatoire. La mobilisation des doigts et du poignet est généralement immédiate ou au bout de quelques jours. La surveillance ultérieure des pansements, la couverture anti douleurs ainsi que les rendez-vous de contrôle seront indiqués au cas par cas. Toutefois, cette intervention justifie souvent une rééducation adaptée rapide et la pose d’orthèses spécifiques statiques ou dynamiques thermo-formables.

 

Complications :

Les plus fréquentes :

Comme toute chirurgie, il existe un risque d’hématome qui se résorbe en règle générale tout seul. Il peut exceptionnellement nécessiter une ponction évacuatrice ou un drainage chirurgical.

L’algodystrophie est un phénomène douloureux et inflammatoire encore mal compris. Elle est traitée médicalement et peut durer plusieurs mois (voire parfois des années), entrainant une prise en charge spécifique avec rééducation adaptée, bilans complémentaires et parfois prise en charge spécifique de la douleur. Elle est imprévisible dans sa survenue comme dans son évolution et ses séquelles potentielles. Elle n’est pas rare pour cette intervention.

Une atteinte nerveuse d’un des nerfs du doigt concerné pris dans un tissu fibreux cicatriciel ou exceptionnellement section de celui-ci (geste nécessaire pour enlever la bride), est toujours possible.

Par contre une diminution de la sensibilité sur le ou les doigts opérés peut survenir pendant une période transitoire.  Ce  phénomène  est  liée  à  la  discection  nerveuse  qui  provoque  une souffrance  vasculaire  du  nerf  (dévascularisation par diminution  d'apport  sansguin).

 

 

Plus rarement :

L’infection profonde est exceptionnelle. Elle peut nécessiter une nouvelle chirurgie et un traitement prolongé par antibiotiques. Il est fortement déconseillé de fumer ou de consommer des substances réprimandées pendant la période de cicatrisation, le tabagisme augmentant de manière significative le taux d’infection.

Une atteinte vasculaire (flap intimal artériel du fait de l’extension complète du doigt) est très rare, survenant souvent dans des formes extrêmement graves, pouvant exceptionnellement conduire à un geste d’amputation.

La cicatrice peut rester gonflée et sensible pendant plusieurs semaines.

Une raideur temporaire est de règle, et va souvent justifier une rééducation complémentaire.

Une diminution séquellaire de la mobilité du doigt peut être observée, fonction de la localisation de l’atteinte, de son degré d’importance, des possibilités chirurgicales pendant l’opération, et de facteurs imprévisibles.

Une décompensation d’un canal carpien et d’un syndrome du nerf cubital au coude peuvent survenir et engendrer en post opératoire des douleurs importantes, invalidantes pouvant simuler une algoneurodystrophie (intérêt de l’EMG et de l’infiltration test à l’Altim en pré opératoire).

Autres : syndrome de loge, plaie artério-veineuse, pyoderma gangrenosum…

 

Mots clefs :

Nodule main – Rétraction 5 ème doigt – Maladie de Dupuytren- Lambeau hypothénarien- Mac cash- Plastie en Z

 

 

PHOTOS :
 
Documents
Aucun.
 
 
 
 

Version française    English version
 

Retrouvez le Docteur Cottias sur :

Demande de rendez-vous pour téléconsultation par Email : dr.pcottias@gmail.com
 
    Les opérations
 

L'épaule

Le coude

Le poignet

La main

les doigts

La hanche

Le genou

La cheville

Le pied

Les avis sur le docteur Cottias : les bons choix santé

avis sur docteur cottias sur les bons choix sante

avis sur docteur cottias sur google

 

 
 
 
Docteur Pascal Cottias.
>> Rendez vous Public à Cochin (75014 PARIS): 01 58 41 30 41 (secrétariat : Rachida Rahal - rachida.rahal@aphp.fr)
>> Rendez vous en Privée : Pôle Santé de L'Ermitage
77190 Dammarie les Lys ou Clinique Rémusat, 21 rue Rémusat 75016 Paris :
06 41 04 27 60 (secrétariat commun)
>> Centre Medical International : 01 43 17 22 11
Adresses :
♦ CHU Cochin, 27 rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris
♦ Pôle Santé de L'Ermitage, 186 rue Pierre Curie, 77190 Dammarie les Lys
♦ Clinique Rémusat, 21 rue Rémusat, 75016 Paris
♦ C.M.I., 38 quai de Jemmapes, 75010 Paris